Windows : un chercheur se fait « black hat »

Les développeurs de malware et autres acteurs malveillants sont déjà en train de tester leurs PoCs pour une vulnérabilité zero-day dévoilée ce weekend. La particularité de cette faille ? C’est un chercheur en sécurité qui l’a rendue publique, celui-ci se déclarant découragé par le faible montant des récompenses du bug bounty de Microsoft.

LE COIN DE COINTE
LE COIN DE COINTE SUR... LE SUPER DSI DE TRANSITION