Ericsson débourse 6,2 milliards de dollars pour les API de Vonage

En mettant la main sur Vonage pour 6,2 milliards de dollars, l’équipementier s’empare d’une plateforme de communications basée sur les APIs, qui lui permettra de proposer à ses clients un plus large éventail de services.

Les équipementiers continuent d’investir le logiciel. Dernier mouvement stratégique en date, Ericsson annonce l’acquisition de Vonage. Après Cradlepoint, le Suédois a décidé de mettre la main sur cette plateforme cloud de communication. Vonage, une société du New Jersey, revendique 120 000 clients et un million de développeurs. Sa plateforme API permet d’intégrer messageries, voix ou encore visio dans des applications et autres services, sans que le client ait besoin d’une infra sous-jacente.

Cette plateforme, VCP, représente 80% des revenus de l’éditeur et son chiffre d’affaires a grimpé de 20% en trois ans. A noter que Vonage fournit également des solutions de communication unifiées as a service (UCaaS) et de centre d’appels. « Vonage nous donne une plateforme pour aider nos clients à monétiser les investissements dans le réseau, au profit des développeurs et des entreprises » explique Börje Ekholm, le PDG d'Ericsson.

API contre 5G

« Aujourd'hui, les API réseau sont un marché établi pour la messagerie, la voix et la vidéo, avec un potentiel important pour capitaliser sur les nouvelles capacités 4G et 5G. Le solide écosystème de développeurs de Vonage obtiendra l'accès aux API de réseau 4G et 5G, exposées de manière simple et globalement unifiée » poursuit-il.

L'acquisition sera réalisée en cash, alimentée par la trésorerie existante d’Ericsson. L’offre, de 21 dollars par action représente une prime de 28 % par rapport au cours de clôture de l'action de Vonage. Le CEO de Vonage, Rory Read, ex-patron d’AMD, rejoindra l'équipe de direction d'Ericsson, sous la responsabilité du PDG, Börje Ekholm.